Musique

Oblikvaj fait sonner ses partitions

Oblikvaj fait sonner ses partitions
Les deux pianistes et trois percussionnistes de l’Ensemble Batida. CEDRIC HENNY
Performance

C’est un projet insolite, baptisé Oblikvaj («obliques» en espéranto). Il met en relation plusieurs disciplines: bande dessinée, musique contemporaine et micro-édition. Au départ, le collectif genevois Hécatombe formé par Aude Barrio, Yannis La Macchia, Barbara Meuli, Thomas Perrodin et Antoine Fischer a réalisé cinq partitions graphiques, que les deux pianistes et trois percussionnistes de l’Ensemble Batida (Alexandra Bellon, Anne Briset, Jeanne Larrouturou, Viva Sanchez-Morand, Raphaël Krajka) se sont appropriées. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion