International

L’île qui n’ose pas dire son nom

Taïwan ou Taipei chinois? Malgré les menaces de la Chine, Taïwan se prononcera samedi sur son appellation.
L’île qui n’ose pas dire son nom
Les athlètes taïwanais concourent sous le nom de «Taipei chinois» lors des jeux olympiques. Un référendum demande de changer cette pratique. KEYSTONE
Référendum

Taïwan ou Taipei chinois? Le référendum qui se tient demain sur l’île asiatique a le don d’irriter les autorités chinoises. Avec ses 23 millions d’habitants, un système politique parmi les plus démocratiques du monde et un produit national brut élevé, Taïwan n’est pas un Etat négligeable. Mais il n’est reconnu juridiquement que par 17 pays (sur les 193 que compte l’ONU). L’île – que la Chine a toujours voulu intégrer –

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion