Solidarité

Le fléau des mines se propage à nouveau

Près de 7300 personnes ont été tuées ou blessées par des mines antipersonnel en 2017, s’alarme Handicap International.
Le fléau des mines se propage à nouveau
L'Afghanistan est le pays dans lequel les mines antipersonnel font le plus de victimes. KEYSTONE/ARCHIVES
Rapport

Au moins 7239 personnes, dont 2452 enfants et 87% de civils, ont été tuées ou blessées par des mines antipersonnel en 2017. Un chiffre probablement sous-estimé au vu des difficultés à recenser ces drames dans des pays dévastés par la guerre, estiment les rapporteurs de l’Observatoire des mines. Selon leur décompte, les mines artisanales ont été particulièrement meurtrières en 2017, causant 2716 victimes. Plus de la moitié des explosions ont été enregistrées dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion