Suisse

Le virus du sida freiné

Les nouvelles infections au VIH ont encore baissé. Mais il s’agit toujours d’une maladie qui tue en Suisse.
Le virus du sida freiné
Un employé des Hôpitaux universitaires de Zurich procède à un dépistage du VIH. Keystone
Santé publique

C’est un «plus bas historique». Autrement dit, un record négatif. Mais celui-ci fera plaisir à tout le monde: il n’y a jamais eu aussi peu de nouveaux cas d’infections au «virus du sida» (VIH) en Suisse qu’en 2017. L’année passée, 445 diagnostics ont été déclarés, soit 16% de moins qu’en 2016, rapportait hier l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). La réalité n’est cependant pas toute rose: cette grave maladie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion