International

Voie ouverte aux violences policières

Depuis deux ans et demi, des migrants empruntent la route périlleuse des Alpes pour venir en France. Ils tentent d’échapper aux interpellations et aux violences policières. Enquête sur la frontière.
Voie ouverte aux violences policières
Les sentiers de montagne entre l’Italie et la France sont un passage obligé mais dangereux pour nombre de migrants. KEYSTONE
Migration

Le dispositif dissuasif mis en place dans la montagne par les autorités françaises est aggravé par des abus et des violences exercées, du fait de policiers ou de gendarmes, sur les exilés, d’après nombre d’ONG. Plusieurs témoignages recueillis par nos soins à Montegenèvre, Clavière et Briançon le confirment. Une jeune habitante du Briançonnais a assisté, le 2 octobre, à deux arrestations violentes. Deux migrants étaient poursuivis par des gendarmes en uniforme.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion