Médias

Une épée de Damoclès sur l’ATS

Nouvelles coupes pressenties: environ 15 postes seraient menacés à l’agence de presse.
Une épée de Damoclès sur l’ATS 1
Les licenciements du début d’année avaient déclenché une grève parmi le personnel. KEYSTONE
ATS

L’Agence télégraphique suisse (ATS) se serait bien passée de son actuelle notoriété. Traditionnellement moins connue du grand public que les autres médias, l’agence de presse fait depuis une année régulièrement les gros titres. En cause, les nombreux emplois supprimés dans sa rédaction: quelque 35 postes sur 150. Et les coupes pourraient bien ne pas s’arrêter là. Selon des sources concordantes, environ 15 postes supplémentaires seraient menacés. Rien n’a été confirmé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion