Religions

L’Eglise sans message concret

Le synode des jeunes s’est achevé samedi. Un évêque a dénoncé une politique consensuelle digne «d’un catalogue Ikea», notamment en matière de morale sexuelle.
L’Eglise sans message concret
En ouvrant ce sommet le 3 octobre, le pape François avait demandé aux évêques de «transformer» les structures «figées» de l’Eglise. KEYSTONE
Vatican

L’Eglise catholique représentée par 267 prélats de tous les continents a achevé samedi un synode d’un mois consacré aux jeunes. Mais cette assemblée internationale d’évêques, trop diverse, n’a livré aucune proposition concrète. Les abus sexuels du clergé, très discutés la première semaine, figurent dans les conclusions votées par le synode, sans toutefois tenir le haut de l’affiche comme le réclamaient par exemple Allemands et Américains. Car nombre de pays d’Asie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion