Suisse

«Ma situation est désagréable»

Avec les juges étrangers, l’UDC Jean-François Rime est tiraillé entre son parti et l’Usam, qu’il préside. Interview.
«Ma situation est désagréable»
Jean-François Rime participera à deux débats publics, «et c’est tout». ALAIN WICHT-ARCHIVES
Votations fédérales

En s’opposant avant-hier à l’initiative de l’UDC qui veut placer le droit suisse au-dessus du droit international, l’Union suisse des arts et métiers (Usam) n’a pas formulé un mot d’ordre particulièrement surprenant. Elle met cependant son président dans une situation peu agréable: le conseiller national UDC Jean-François Rime (FR) est en effet partagé entre son parti et la faîtière des PME. Entretien. Pour qui allez-vous vous engager le plus, l’UDC

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion