Genève

«Ne pas uniquement répondre à la demande du marché»  

Le Conseil d’Etat genevois se montre critique vis-à-vis de la stratégie de la Confédération pour ses aéroports, qui permettrait d’aller à l’encontre de normes environnementales.
«Ne pas uniquement répondre à la demande du marché»
La fiche PSIA sur Genève ne remet pas en question la croissance de l’aéroport et les 25 millions de passagers attendus pour 2030 KEYSTONE
Aéroport

Genève veut faire valoir son point de vue face à la Confédération dans le dossier du développement futur des aéroports suisses. Le gouvernement genevois a rendu mercredi un avis critique aux autorités fédérales, en réaction à un projet de refonte de la partie stratégique du Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA). «Sur le fond, le Conseil d’Etat estime que la vision unique de l’activité aéroportuaire devant ‘répondre à la demande

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion