Vaud

«On est en train de signer notre mort»

Le prix des macarons pour se parquer au centre-ville d’Yverdon passera de 270 francs à 1200 francs par année dès le 1er décembre.
«On est en train de signer notre mort»
L’exécutif yverdonois souhaite inciter les pendulaires à utiliser les transports publics. KEYSTONE/ARCHIVES
Yverdon-les-Bains

«C’est un scandale! Cela fait quarante ans que je travaille ici et j’ai le sentiment qu’on veut vider le centre-ville», déclare l’une des commerçantes de la rue du Lac qui préfère garder l’anonymat. Comme d’autres, elle a découvert avec stupeur, jeudi dernier, que le prix des macarons allait prendre l’ascenseur dès le 1er décembre prochain. Celui-ci passera de 270 francs à 1200 francs par année. «Cette année, je vais renoncer à offrir des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion