Vaud

Pas de cadavres exposés à Beaulieu

La municipalité a retiré l’autorisation d’exposer les corps plastinés de Real Human Bodies.
Pas de cadavres exposés à Beaulieu
Il est fortement suspecté que les cadavres utilisés pour l'exposition soient ceux de prisonniers chinois membres du Falun Gong, mouvement spirituel interdit en Chine. Keystone
Lausanne 

Après un passage par Berne, l’exposition devait se tenir du 19 au 21 octobre au Palais de Beaulieu. Dans un communiqué, la Ville explique avoir demandé des garanties quant à la provenance des corps présentés au public. Selon une dénonciation pénale déposée par l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture et de la peine de mort (ACAT-Suisse), il est fortement suspecté que les cadavres utilisés soient ceux de prisonniers chinois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion