Suisse

La loi anti-burqa devra être complétée

Le Tribunal fédéral estime que des exceptions doivent être prévues, notamment pour permettre à des manifestants de porter un masque.
La loi anti-burqa devra être complétée
Au Tessin, la loi sur l'interdiction de se dissimuler le visage est entrée en vigueur le 1er juillet 2016. KEYSTONE
Tessin

Le Tessin doit compléter sa législation d’application touchant l’interdiction de se dissimuler le visage, votée en 2013. Le Tribunal fédéral a admis partiellement les recours de deux particuliers et estime que des exceptions supplémentaires doivent être prévues. La haute cour constate, dans son arrêt, que les exceptions sont formulées de manière exhaustive dans la loi sur la dissimulation du visage et dans la loi sur l’ordre public. Le dispositif prévu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion