Genève

Ayop: la justice reste inflexible

Une décision judiciaire a confirmé jeudi la mise en détention administrative d’Ayop Aziz en vue de son renvoi. Les derniers espoirs se tournent vers le politique.
Ayop: la justice reste inflexible
Ayop patientera à Frambois avant sa probable expulsion. JPDS
Asile

Ayop Aziz ne recouvrera pas la liberté ces prochains jours. Jeudi, le Tribunal administratif de première instance de Genève devait statuer sur sa mise en détention administrative (notre article du 10 octobre). Lors de l’audience, ses avocats ont demandé sa remise en liberté immédiate ou, subsidiairement, que la durée de sa détention soit revue à la baisse. Il n’en sera rien. La juge a confirmé la mise en détention administrative

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion