La peste de l’agrobusiness 2
Le lobby de l’agrobusiness regroupe 45% des parlementaires brésiliens. KEYSTONE
International

La peste de l’agrobusiness

Le candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro, est favori de la présidentielle brésilienne. Dans la région de Ribeirão Preto, les sans-terre tremblent, les nantis se félicitent. Reportage.
Brésil

A l’échelle du Brésil, Bruno Rangel est un agriculteur «moyen». Il récolte annuellement 35 000 tonnes de canne à sucre, culture dominante dans la région de Ribeirão Preto, dite «capitale de l’agrobusiness». Dans sa propriété de Guariba, à 60 kilomètres de là, la plante ondule au soleil, prête à être coupée. La quarantaine taciturne, le fazendeiro (grand propriétaire) jette un œil satisfait sur son domaine de 640 hectares. Il n’en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion