International

«Un dragon économique en Corée»

La Corée du Nord a tout à gagner du rapprochement avec le sud, estime Juliette Morillot.
«Un dragon économique en Corée»
Même si la ­capitale nord-coréenne Pyongyang paraît ­totalement sous-­développée, le pays du ­dictateur Kim Jong-un ne manque pas d’atouts et garde un ­potentiel de développement énorme. KEYSTONE
Péninsule coréenne

L’arme atomique, c’est fait. Kim Jong-un a coché une case de plus dans son programme de développement de la Corée du Nord. La prochaine étape? L’essor économique. C’est même la priorité pour celui qui a reçu le titre de «Grand Soleil du XXIe siècle» et qui a relancé les réformes sur le modèle chinois. Mieux, il veut profiter du processus de dénucléarisation de la péninsule, en se rapprochant du Sud. Lors

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion