International

Ils cultivent des champs sur l’eau

Les terres du Bangladesh, pays essentiellement agricole, sont régulièrement noyées par les inondations. Les paysans ont trouvé une parade: faire flotter les cultures. Une solution ingénieuse mais pas miracle.
Ils cultivent des champs sur l’eau
Les agriculteurs confectionnent des lits d’algues emmêlées, sur lesquels ils déposent une couche de végétaux. Les graines sont plantées dans des petites boules de terre, posées sur ces bandes flottantes. Cette technique permet de cultiver fruits et légumes malgré le fait que les terres soient inondées. ARM
Agriculture

Des rangées de petites plantes s’épanouissent sous le ciel plombé par l’orage à venir. Sous ces jeunes pousses, pas de terre ferme, mais de l’eau.On appelle ces cultures des fermes flottantes, car les longues bandes qui accueillent les végétaux flottent littéralement à la surface. Quand, du ciel, on regarde le Bangladesh, on se demande si ce sont les rivières qui sillonnent la terre ou les morceaux de terres qui survivent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion