International

Zone de turbulences pour Ryanair

Malgré des concessions, la compagnie irlandaise à bas coûts fait face à une grève dans six pays.
Zone de turbulences pour Ryanair
Les syndicats réclament de meilleures conditions de travail et le rattachement du contrat de travail de chaque salarié à son pays de résidence, contrairement à la pratique historique de Ryanair. KEYSTONE
Conflit social

C’est de nouveau la grève chez Ryanair. Après plusieurs débrayages cet été, la compagnie aérienne à bas coûts basée à Dublin a lâché du lest. Elle a signé des accords avec ses collaborateurs irlandais, britanniques, italiens et allemands ces dernières semaines. Mais une partie du personnel de cabine de six pays (Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Pays-Bas et Belgique) fait grève ce vendredi. Des pilotes italiens, allemands, belges et néerlandais rejoignent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion