Genève

300 personnes défilent pour la langue des signes

Information, santé, éducation: les moyens manquent encore en Suisse pour mettre en œuvre les droits des sourds et malentendants à pouvoir communiquer dans leur langue.
300 personnes défilent pour la langue des signes
De nombreuses personnes sourdes ont manifesté samedi à Genève à l'occasion de la Journée mondiale des sourds, reconnue pour la première fois par l'ONU. KEYSTONE
Handicap

Environ 300 personnes ont défilé dans les rues de Genève, samedi, à l’occasion de la Journée mondiale des sourds. Elles ont déploré le manque de moyens mis en œuvre pour faciliter la vie des malentendants. En Suisse, les personnes sourdes ont beaucoup de peine à recevoir des informations sous une forme adaptée à leur handicap. A Genève, ce droit est pourtant inscrit dans la Constitution. Cette dernière reconnaît également la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion