Société

Les travers du culte de la minceur

Une étude de l’université de Fribourg a souligné le lien entre émotions et troubles de l’alimentation.
Les travers du culte de la minceur
La consultation de certains magazines peut avoir des effets insoupçonnés sur nos émotions. KERSTIN HERRMAN
Santé

Feuilleter les pages d’un magazine avec des mannequins longilignes ou lorgner le corps musclé d’un sportif sur une publicité ne sont pas des actions aussi anodines qu’il y paraît. Menée par la professeure Simone Munsch, du Département de psychologie de l’université de Fribourg, une étude révèle qu’une exposition d’à peine cinq minutes à ces images de corps «parfaits» génère des émotions négatives pouvant contribuer au développement de troubles de l’alimentation.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion