Suisse

La police des transports incriminée

Les affaires se multiplient au sein des anciennes régies de la Confédération. Gouvernance en cause.
La police des transports incriminée
La police des transports des CFF est dans la tourmente: ses activités auraient été enregistrées de façon incorrecte pour avoir davantage de subventions. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
CFF

«On ne peut plus continuer comme ça», s’exclame le sénateur jurassien Claude Hêche (ps). Alors que l’enquête sur les subventions indues touchées par CarPostal n’est pas encore terminée, le Tages-Anzeiger révélait jeudi que la police des transports des CFF aurait aussi manœuvré pour toucher des subventions supplémentaires. Qui plus est, les principaux responsables de l’entreprise ont dû quitter précipitamment leurs fonctions en raison de problèmes de conduite. Notamment Michel Willy,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion