Suisse

L’idée d’un congé parental est lancée

S’arrêter de travailler 38 semaines dès la naissance: à méditer, alors que le congé-paternité fait son chemin.
L’idée d’un congé parental est lancée
Avec le congé parental, le père aurait aussi droit à interrompre son travail après la naissance de son enfant. KEYSTONE
Naissance

Cela ressemble à un OVNI dans un ciel politique suisse où la recherche d’un compromis minimal est le credo intouchable. La Commission fédérale de coordination pour les questions familiales (COFF) a publié hier un rapport qui recommande l’introduction d’un congé parental de 38 semaines, dont 14 au minimal pour la mère et 8 pour le père, les 16 autres à répartir. Pour rappel, on en est aujourd’hui à 14 semaines de congé-maternité et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion