Suisse

Une armée plus forte face aux feux

L’idée de Guy Parmelin d’acquérir un Canadair et de collaborer avec les pays voisins séduit.
Une armée plus forte face aux feux
L’armée prête main-forte aux autorités cantonales en cas de ­besoin. Ici, un hélicoptère Super Puma de l'Armée suisse apporte de l'eau dans un réservoir pour abreuver les vaches d'un paysan sur l'alpage de la Culand au dessus de Rossiniere. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Catastrophes naturelles

L’armée suisse ressent les effets du changement climatique. Alors que le pays vivait son huitième week-end d’affilée à plus de 30 degrés, le conseiller fédéral Guy Parmelin affirmait hier, dans la NZZ am Sonntag, que l’armée était de plus en plus sollicitée pour prêter main-forte aux autorités civiles, lors de sécheresses, d’incendies et de glissements de terrain. «Il me paraît clair que nous devrions renforcer notre capacité à faire face

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion