Arts plastiques

Nécessaire médiation

Médiation culturelle

Afin de pouvoir «participer», le public a besoin d’un minimum ­d’informations. A côté des œuvres rassemblées dans «Monochromes. L’affaire du siècle», ­corpus de peintures à couleur unique, le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds multiplie les cartels explicatifs. «Etant excentré, l’institution peut se permettre de proposer des expositions expérimentales un peu improbables, explique David Lemaire. Mais il a aussi l’obligation de les expliquer au public, davantage demandeur de médiation que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion