Solidarité

La Maison Uribe vacille

L’ancien président Alvaro Uribe, qui paraissait intouchable, risque la prison pour «subornation de témoin et entrave à la justice». Du coup, c’est toute sa famille politique qui tremble.
La Maison Uribe vacille
Figure de proue de la droite dure, Alvaro Uribe a été mis en examen par la Cour suprême en juillet dernier. Avec lui, c’est tout le «clan Uribe» qui est visé. KEYSTONE
Colombie

Alors que le nouveau président colombien, Ivan Duque, a pris ses fonctions ce mardi 7 août, une grave polémique vient durement frapper son parti politique, le Centre démocratique, ainsi que sa coalition au Congrès (parlement). Son prédécesseur, Alvaro Uribe, figure de proue de la droite dure et qui a dirigé le pays d’une main de fer entre 2002 et 2010, vient en effet d’être mis en examen par la Cour suprême.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion