Vaud

L’Etat de Vaud invité à se positionner

Un cinquième de l’informatique de la Loterie romande part en Pologne. Réactions à gauche et à droite.
L’Etat de Vaud invité à se positionner
«Si la Loterie romande a pour vocation de redistribuer le produit des jeux au profit de l’utilité ­publique, elle est aussi une entreprise», se défend son directeur Jean-Luc ­Moner-Banet. KEYSTONE
Jeux d'argent

La délocalisation d’une partie des tâches du secteur informatique de la Loterie romande en Pologne suscite quelques réactions politiques, au creux de l’été. Dans le cadre d’une réorganisation du service, sept postes sont supprimés – seulement cinq selon la LoRo. Cinq autres collaborateurs se voient confier d’autres tâches au sein de la société basée à Lausanne, qui dispose du monopole des jeux de loterie dans les cantons romands. Ainsi, 20%

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion