Commentaire

L’échelle des sourires crispés

Souvenez-vous! Helsinki, juillet 1975, Ford et Brejnev négociant des accords sur la sécurité en Europe. Quarante-trois ans plus tard, l’ambition était moindre, hier, à Helsinki à nouveau. L’objectif était de se reparler et de négocier… une poignée de main aussi chaleureuse que possible. Si l’on en croit les photos du jour, l’opération n’a pas fait fondre l’échelle des sourires crispés. Pourtant, aucun résultat tangible n’était attendu d’un sommet dont l’organisation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion