Vaud

Paléo, cette ville éphémère

Alors que le festival nyonnais ouvre le 17 juillet, professionnels et bénévoles s’activent pour concrétiser l’infrastructure d’accueil de l’événement, où quelque 50 000 visiteurs sont attendus.
Paléo, cette ville éphémère
Au centre du festival, la grande scène est l’une des six estrades prévues pour accueillir les musiciens. Deux cent cinquante cantines et bars doivent encore être installés. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Nyon

Alors que le Montreux Jazz bat son plein, près de 400 personnes s’activent à la construction du Paléo Festival prévu du 17 au 22 juillet à Nyon (VD). Des impératifs précis permettent de faire naître en temps et en heure cette ville éphémère de 50 000 habitants. Dans un ballet de camions et d’utilitaires, grâce à un tourbillon de volontaires circulant au milieu des échafaudages, le terrain de l’Asse, dûment fauché, se transforme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion