Genève

Clitoris à la craie: deux élues demandent le retrait de l’amende

La PLR Sophie Courvoisier et la socialiste Albane Schlechten demandent le retrait de l’amende infligée aux deux étudiantes qui avaient dessiné à la craie un clitoris sur le sol du Jardin anglais.
Clitoris à la craie: deux élues demandent le retrait de l’amende
Les deux dessinatrices amendées, membres du collectif féministe l’Escouade, avaient réalisé ce clitoris dans le but de "briser le tabou autour de la représentation de l’organe féminin". L'escouade
amende

Deux conseillères municipales en Ville de Genève, la socialiste Albane Schlechten et la libérale-radicale Sophie Courvoisier, demandent au Conseil administratif de retirer une sanction infligée pour le dessin d’un clitoris à la craie, au Jardin anglais. En mai, deux étudiantes féministes, membres du collectif l’Escouade, ont chacune reçu une amende de 100 francs, qu’elles ont ensuite contestée (nos éditions du 29 mai et du 19 juin). Les deux élues demandent que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion