Solidarité

«La prohibition est la source de la violence»

La production de coca ne faiblit pas, malgré les mesures prises par le gouvernement colombien.

«Les producteurs de coca ne sont pas des criminels et les consommateurs de cocaïne ne sont pas des délinquants!» A l’invitation de Swissaid, Luz Piedad Caicedo était de passage à Zurich pour une rencontre d’experts sur les problèmes liés à la consommation de cocaïne, dont les habitants des grandes villes suisses sont friands. La militante colombienne de l’organisation Humanas, active dans le Putumayo et le Tumaco1Situés dans le sud-ouest du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion