Cinéma

Regards sur Romy

Dans 3 Jours à Quiberon, la cinéaste allemande Emily Atef se concentre sur un épisode de la vie de Romy Schneider. Un portrait prévisible, mais un film réussi.
Regards sur Romy
LOOK NOW!
Biopic

Le biopic est un exercice délicat, surtout lorsqu’il se focalise sur l’intimité d’une figure mythique. Pour évoquer Romy Schneider, la cinéaste allemande Emily Atef propose ici une incursion dans un bref moment de vie, librement ins­piré par un entretien donné en 1981 au magazine Stern. En cure dans un luxueux hôtel à Quiberon (Bretagne), quelques mois avant son suicide, l’actrice reçoit le journaliste Michael ­Jürgs et le photographe Robert Lebeck.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion