Cinéma

Abîmes maternels

Evoquant la dépression post-partum, Tully convainc par la finesse de son écriture et une Charlize Theron aussi étonnant que bouleversante.
Abîmes maternels
ELITE FILMS
Cinéma américain

Jason Reitman doit sa renommée au succès de Juno, comédie impertinente écrite par Diablo Cody – ancienne strip-teaseuse qui signait des dialogues délicieusement caustiques. Le cinéaste et la scénariste ont renoué quatre ans plus tard pour Young Adult, resté inédit en Suisse romande, et rempilent aujourd’hui avec Tully. Une collaboration au long cours, où l’humour railleur des débuts évolue vers une tonalité plus dramatique. Si leur premier film désacralisait déjà la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion