Cinéma

L’homme de l’ombre

Au lieu du biopic ­attendu sur Dick Cheney, vice­-président de George W. Bush, Adam McKay livre un pamphlet qui retrace l’avènement des néo-conservateurs à Wa­shington, entre démonstration fulgurante et satire jubilatoire.
L’homme de l’ombre
Christian Bale incarne Dick Cheney, vice-président de George W. Bush. ASCOT ELITE
Cinéma américain

Réalisateur de comédies potaches, Adam McKay a surpris son monde avec The Big Short (2015), qui reste l’un des meilleurs films réalisés sur la crise des subprimes. Son nouveau long métrage en reconduit la formule pour retracer le parcours de Dick Cheney, jusqu’à son apothéose comme vice-­président de George W. Bush entre 2001 et 2009. Un biopic? Pas vraiment, car il s’agit moins ici de raconter un destin que de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion