Musique

Classiquement dingue

Le guitariste sud-africain Derek Gripper s’est forgé un style à lui, de la musique ­classique au ­répertoire mandingue. A découvrir au Festival des 5 Continents.
Classiquement dingue
Derek Gripper suit son inspiration du moment, passant de Bach à un morceau de kora. KEITH LANGERMAN
Martigny

«En 2001, j’avais pré­vu de faire un séjour de quel­ques mois en Europe. Avant de partir, un ami m’a offert un ­enregistrement de Toumani Diabaté. Ce fut la bonne chose au bon moment», expli­que ­Derek Gripper au bout du fil. Onze ans plus tard paraît One Night on Earth: Music from the Strings of Mali, où il relit des compositions de deux des plus grands joueurs de kora actuels: Toumani

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion