Cinéma

Trois utopies bien ancrées

A travers des initiatives locales, le cinéaste français Dominique Marchais déploie une précieuse réflexion politique sur le «bon gouvernement» dans Nul homme n’est une île. Entretien.
La maison communale de Sankt Gerold, dans le Land du Vorarlberg en Autriche. ZADIG FILMS / SISTER ­DISTRIBUTION
Documentaire

Une coopérative agricole en Sicile; une commune des Grisons qui résiste à l’exode rural; un petit Land autrichien, pionnier de l’architecture écologique et modèle de démocratie partici­pative. Nul homme n’est une île serait-il un de ces documentaires qui répertorient diverses démarches exemplaires? Le projet du cinéaste français Dominique Marchais est bien plus ambitieux. Son film débute ainsi par un cours d’histoire de l’art sur la fresque Allégorie et effets du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion