Genève

Une police dopée rafle la Genferei 2018

Les forces de l’ordre ont été défendues avec brio par Eric Lecoultre, journaliste au Courrier.
La police décroche la Genferei 2018
Transformé pour l’occasion en caporal Lecoultre, le journaliste du Courrier a fait un récit millimétré hilarant d’une folle soirée entre collègues policiers. CPR
Humour

La police genevoise rejoint une lignée prestigieuse. Celle des détenteurs d’une Genferei, une feuille dorée du marronnier fou de la Treille – celui qui fleurit si possible à contre-temps du marronnier officiel de la Treille – primant le pataquès politique genevois le plus réussi de l’année. Défendue par Eric Lecoultre, journaliste au Courrier, la police a usé d’un habile stratagème pour rafler le trophée. Plutôt que de s’accomplir dans une belle et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion