Suisse

L’heure du grand ménage a sonné

Après le scandale Carpostal, le retour à la confiance passe par une pluie de licenciements et d’autres mesures
L’heure du grand ménage a sonné
Arrivé en juin 2016, le président du conseil d'administration de La Poste Urs Schwaller est épargné par les critiques. KEYSTONE
CarPostal

«Abasourdi», «choqué», «ébranlé»: le président du conseil d’administration de La Poste Urs Schwaller a utilisé des termes forts lundi devant les médias pour décrire ses sentiments après avoir pris connaissance des rapports de l’enquête externe et de l’expertise qui accablent la direction de Carpostal. S’ensuit une pluie de licenciements et de mesures pour rétablir la confiance. Quant aux montants des subventions publiques détournées à partir de 2007 pour gonfler les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion