International

Les tirs à balles réelles permis à Gaza

La Cour suprême israélienne a rejeté jeudi un recours d’ONG israéliennes et palestiniennes qui demandaient l’arrêt des tirs mortels.
Les tirs à balles réelles permis à Gaza
Les Gazaouis manifestent depuis le 30 mars le long de la frontière entre l'enclave sous blocus et l'Etat hébreu pour réclamer le droit des Palestiniens de retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948. KEYSTONE
Proche-Orient

L’armée israélienne peut tirer à balles réelles sur les Palestiniens qui manifestent le long de la frontière dans la bande de Gaza. La décision émane de la Cour suprême israélienne qui a rejeté jeudi un recours d’ONG israéliennes et palestiniennes. Dans le jugement de 41 pages publié par le ministère de la Justice jeudi soir, la Cour a rejeté à l’unanimité leur demande, déposée fin avril, d’arrêter ces tirs mortels.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion