Suisse

Peine avec sursis requise contre Nicolas Blancho

Des peines d’emprisonnement avec sursis ont été prononcées par le Ministère public contre les trois dirigeants du Conseil central islamique suisse, dont Nicolas Blancho.
Peine avec sursis requise contre Nicolas Blancho
Au centre, Nicolas Blancho, président du CCIS et Qaasim Illi chargé de la production culturel au CCIS, à droite, se rendent au procès à Bellinzone. KEYSTONE
Justice 

Le Ministère public fédéral a requis des peines de 24 mois d’emprisonnement avec sursis contre les trois dirigeants du Conseil central islamique suisse (CCIS) Naim Cherni, Qaasim Illi et Nicolas Blancho. Il juge leur culpabilité moyenne. Dans son réquisitoire devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone, la procureure Juliette Noto a tenté mercredi d’établir qu’Abdallah Al-Muhaysini était un membre dirigeant d’Al-Qaida. Pour ce faire, elle a recouru à de nombreux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion