Médias

L’agence de presse s’essouffle

Prise dans sa restructuration, l’ATS a publié 10% de textes en moins sur une année.
L’agence de presse s’essouffle
Depuis le début de la restructuration, licenciements et démissions s’enchaînent au sein de la rédaction de l’ATS. KEYSTONE
ATS

Les multiples départs à l’Agence télégraphique suisse (ATS) auraient-ils un impact sur le volume du service, et donc aussi sur sa qualité? Les chiffres parlent en tout cas un langage limpide. Entre le 1er janvier et le 30 avril 2018, l’agence de presse a publié presque 10% d’articles en moins, en comparaison avec les quatre premiers mois de 2017. Et ce en allemand comme en français. Cette diminution survient en période chaude: la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion