Genève

Règlements de compte publics à Solidarités

Quatre conseillers municipaux réclament la reconnaissance publique de l’atteinte à la personnalité subie par Maria Pérez.
Salika Wenger et Maria Pérez lors d'une séance du Conseil Municipal de la Ville de Genève (2011). © JPDS
Conseil municipal

Le linge sale, à Solidarités, s’est lavé sous les yeux de la presse, jeudi, à l’initiative de trois des quatre conseillers municipaux «en grève de militance» depuis lundi. > Relire notre article du 30 avril: Maria Pérez victime d’atteinte à la personnalité  Maria Pérez, Tobia Schnebli, Morten Gisselbaek et Ariane Arlotti réclament la reconnaissance publique de l’atteinte à la personnalité subie par Mme Pérez et dénoncent la gestion du conflit qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion