Genève

Les «trois de Briançon» libérés

Les deux jeunes Genevois et l’Italienne sont en liberté conditionnelle en attendant l’audience du 31 mai prochain.
Migrants à la réception de l'organisation "Tous Migrants", à Briançon. KEYSTONE
Justice

Les deux Genevois, Bastien et Théo, ainsi que l’Italienne Eleonora, sont sortis de prison. Jeudi, la justice française a approuvé leur demande de mise en liberté conditionnelle. Ces trois militants, nommés «les trois de Briançon» étaient détenus depuis le 22 avril dernier à la prison des Baumettes, à Marseille, pour avoir aidé des migrants à franchir la frontière entre l’Italie et la France. Un acte illégal commis «en bande organisée»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion