Genève

Thierry Apothéloz, l’ascension par étapes

Le socialiste avait manqué son entrée au Conseil d’Etat pour 1300 voix en 2013. Cette année, le Verniolan est déterminé à être celui qui offrira un troisième siège à la gauche.
Thierry Apothéloz, l’ascension par étapes
Thierry Apothéloz veut permettre au service public d'aller à la rencontre des habitants et non l'inverse. JPDS
Elections cantonale genevoises

Durant ces derniers jours de campagne, Thierry Apothéloz organise du porte-à-porte au Lignon, à Châtelaine et en Ville: «Il faut convaincre les indécis et les abstentionnistes de voter PS.» Fort d’un programme axé autour de la lutte contre la précarité et de la participation citoyenne, le Verniolan a fait une campagne simple et ciblée pour le Conseil d’Etat. Ce choix a porté ses fruits au premier tour. Le 15 avril

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion