International

«Kaboul est en pleine déconstruction»

Le groupe Etat islamique et les talibans multiplient les attentats pour saborder l’Etat afghan et les élections.
«Kaboul est en pleine déconstruction» 1
Les attaques meurtrières se multiplient, en Afghanistan, à l’approche d’élections législatives aux enjeux pourtant limités. KEYSTONE
Afghanistan

L’Afghanistan s’enfonce semaine après semaine dans l’horreur. Lundi matin, un double attentat suicide a frappé un secteur proche du siège des renseignements afghans (NDS), à Kaboul (voir ci-dessous). L’attaque porte la signature du groupe Etat islamique (EI), comme celui de la semaine passée qui a coûté la vie à une soixantaine de civils. En ce début d’année électorale, le rythme des attentats s’est accéléré dans les grandes villes du pays.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion