Genève

Erwin Sperisen partiellement acquitté

La Chambre d’appel de Genève a rendu son verdict à l’encontre de l’ancien chef de la police guatémaltèque. Evoquant un «cas limite», elle n’a cependant retenu que la complicité.
Erwin Sperisen partiellement acquitté 
A l’issue du verdict, certains ont cru déceler une ébauche de sourire sur le visage de cire d’Erwin Sperisen. PCR
Justice

A l’issue du verdict, certains ont cru déceler une ébauche de sourire sur le visage de cire d’Erwin Sperisen. L’ancien chef de la police écope pourtant de 15 ans de prison pour sa participation active dans l’assaut meurtrier mené, le 25 septembre 2006, contre la prison guatémaltèque de Pavón. Opération qui s’était soldée par la mort de sept prisonniers, exécutés à bout portant. Sa participation à l’assassinat de trois fugitifs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion