International

L’ETA présente ses excuses

L’organisation socialiste révolutionnaire basque demande pardon aux victimes, alors qu’elle devrait annoncer sa dissolution dans quelques jours.
L’ETA présente ses excuses
L'ETA demande plus particulièrement «pardon» aux civils pris dans la tourmente. KEYSTONE-ARCHIVES
Espagne

L’organisation clandestine basque ETA a reconnu le «mal» qu’elle a causé pendant sa lutte armée pour l’indépendance du Pays basque. Elle demande pardon aux victimes, dans un communiqué publié vendredi par le journal basque Gara. L’ETA affirme cependant qu’elle n’est pas seule responsable des souffrances au Pays basque espagnol. «La souffrance existait avant la naissance de l’ETA et a continué après qu’elle a cessé la lutte armée», affirme le texte

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion