International

«Ces frappes sont une comédie»

Le géopolitologue Frédéric Pichon craint que la riposte occidentale en Syrie soit contre-productive.
«Ces frappes sont une comédie»
Arrivés samedi à Damas, les inspecteurs de l’OIAC comptaient se rendre lundi dans les ruines de Douma, dans la Ghouta orientale. Ils devraient pouvoir y accéder mercredi. KEYSTONE
Crise syrienne

Donald Trump, Emmanuel Macron, Theresa May, Vladimir Poutine et Bachar al-Assad fanfaronnaient après l’opération Hamilton menée samedi en Syrie par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. Quoi, tout le monde a gagné, comme chez Jacques Martin? Pas si vite. La destruction de trois cibles liées au programme d’armement chimique syrien n’est pas aussi payante qu’on le croit, notamment dans le camp occidental, observe Frédéric Pichon, géopolitologue, chercheur associé à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion