Suisse

L’infirmière s’émancipe

Des soignantes romandes seront habilitées à diagnostiquer et prescrire. La loi suisse n’est pas au point.
L’infirmière s’émancipe
La voici avec Amandine qui est soignŽe pour une leucŽmie Photo Lib/Alain Wicht Genve,le 26.3.2018
Soins

«Amandine, j’aimerais discuter avec toi de ta maladie, la leucémie. Tu te souviens?» Maryline Bovero ouvre la fermeture Eclair d’un os en peluche et en sort des cartes représentant des globules blancs et rouges. Amandine, 11 ans, soignée depuis décembre à l’Hôpital des enfants des HUG (Hôpitaux universitaires de Genève), se prête au jeu. «Les blancs tuent les microbes, mais les miens sont malades», sourit-elle. «Oui. C’est parce que l’usine qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion