International

Un parlement au régime minceur

Emmanuel Macron poursuit son chamboulement politique avec la réforme des institutions.
Un parlement au régime minceur
Macron a promis de réduire sensiblement la taille du parlement. KEYSTONE/Photo prétexte
France

Malgré le très impopulaire conflit à la SNCF, Emmanuel Macron compte bien continuer à réformer la France à vitesse grand V. Ce mercredi, c’est son premier ministre, Edouard Philippe, qui a ainsi précisé les contours de la future grande réforme des institutions. Le but, a précisé l’hôte de Matignon, est de «moderniser les institutions, les rendre plus efficaces et permettre une meilleure représentation de nos concitoyens». Le chantier avait été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion