A Lausanne, l’opéra c’est aussi ça
Avec sa dégaine de rock star hallucinée, Ara Malikian saute partout et lance son archet à l'assaut de Bach et de Paganini, après des détours par Bowie ou Led Zeppelin. GREY CODA
Scène

A Lausanne, l’opéra c’est aussi ça

La nouvelle saison de l’Opéra de Lausanne sera goûteuse et éclectique, où l’on verra aussi bien L’Histoire du soldat de Stravinski que le violoniste survitaminé Ara Malikian.
Opéra

C’est un papet vaudois qui nous accueille. Ou du moins ses ingrédients, poireaux et saucisses juchés sur un étal, manière décalée pour l’Opéra de Lausanne de mettre son public au parfum d’une nouvelle affiche qui se veut savoureuse. Après une saison marquée par des imprévus et qualifiée de «difficile» par le directeur Eric Vigié, voilà de quoi faire retrouver des appétences lyriques aux spectateurs, dont 90% sont vaudois. Reste que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion