Suisse

Hôpitaux sous pression

Les établissements hospitaliers publics romands sont dans les chiffres rouges. La faute aux tarifs.
Hôpitaux sous pression 1
Selon Marc Devaud, directeur ad interim de l'Hôpital fribourgeois, le nouveau Tarmed péjore les résultats à hauteur de 9,5 millions de francs. Photo prétexte: FLICKR/CC/MILITARY HEALTH
Décryptage

Les budgets 2018 des hôpitaux publics romands ne tiennent pas la grande forme. Hormis celui du Jura et du Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique (GHOL), aucun n’est à l’équilibre. A la veille du verdict des comptes 2017 qui devrait tomber en avril, les directeurs ont de quoi se faire des sueurs froides. L’Hôpital fribourgeois (HFR) affiche le plus fort déficit présumé avec 21,3 mio de francs. Un record absolu depuis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion